close_img
cm
in
Trouver ma taille Donnez-nous vos mensurations et laissez-nous vous suggérer votre taille Première Manche
cm
kg
cm

Merci de remplir tous les champs

Votre taille de chemise est:37

Votre taille est enregistrée !

animation

Les différents types de tissus de chemise

Temps de lecture : 3 minutes


Les différents types de tissus de chemise

Les différents types de tissus en coton

Le coton est une matière qui a les avantages d’être isolant, thermorégulant et absorbant. Il peut être tissé de différentes manières, avec des fils de couleurs variables, pour obtenir des textiles plus ou moins épais, brillants ou mats, pour l’été comme pour l’hiver. Petite retrospective sur le coton pour que vous sachiez ce que c'est qu'un beau coton et que vous puissiez reconnaître une belle chemise grâce à son coton !

 

Présentation des différents tissages

 

Première chose : il faut savoir que chaque tissu est caractérisé par son armure, sa largeur, le nombre de fils de chaine et trame par centimètre ainsi que la couleur des fils : écrus ou teints.

Le fil de chaine est le fil vertical du tissu (dans la longueur) tandis que le fil de trame est le fil horizontal du tissu (dans la largeur).

L’armure correspond à la façon dont sont entrecroisés les fils de chaîne et de trame. Trois armures de base existent : la toile (tissage simple), le sergé, le satin. Elles se différencient par le nombre de fils de chaîne ou de trame entrelacés à angle droit.

 

L’armure toile 

est l’armure la plus simple. Le fil de trame passe alternativement au-dessus puis au-dessous du fil de chaîne, et cela de façon continue. Il n’y a ni envers ni endroit. On obtient des tissus dits « à grains » comme la popeline, les voiles, les mousselines. Ils ont la propriété d’être solides et durables.

L’armure sergée

est dite « à décrochement ». Sa structure est réalisée à partir de fils de chaîne et de trame qui se croisent en décalé et forment des diagonales à 45°. Celles-ci apparaissent sur le tissu sous forme de motifs obliques. L’envers et l’endroit sont bien marqués. On peut obtenir des effets différents en fonction du nombre de fils de chaînes chevauchés par les fils de trame : chevron, twill, denim…Les tissus en sergé sont plus rêches que les toiles et moins froissables.

L’armure satin

elle produit des tissus à effet satiné, uni et lisse, avec un endroit brillant et un envers mat. Le tissage ressemble au sergé car il n’y a qu’un point de liage sur chaque fil, mais ces points sont disséminés pour éviter l’effet oblique du sergé.

 

Les différents types de tissus obtenus à partir de chacune de ces trois armures de coton

 

L’Oxford

 

Histoire de l'Oxford

Ce tissu a été créé dans la ville anglaise d’Oxford par un tisserand flamand qui y avait émigré après la révocation de l’édit de Nantes en 1685. Les chemises oxford deviennent l’habit des joueurs de polo. Elles émigrent aux Etats-Unis, où Brooks Brothers s’en empare et les modifie en y ajoutant un col boutonné en 1896. Le modèle se popularise au sein de la population étudiante de la côte Est dans les années 1970-80. Il est ensuite importé en France par les grandes marques américaines.

 

Le tissage Oxford

L’oxford fait partie des tissus de chemise les plus polyvalents. Son armure nattée se compose d’un fil de chaîne coloré et doublé et d’un fil de trame blanc unique de grosse circonférence. Les fils de chaîne sont donc plus nombreux que les fils de trame. On obtient ainsi un tissu dit « à grains », avec effet de faux uni qui fait ressortir légèrement son quadrillage. C’est un textile épais, au toucher frais et cassant, avec un bon maintien et une rigidité dans le tombé, il se froisse peu.

Quand porte-t-on une chemise en Oxford ?

La chemise en oxford s’adapte à toutes les saisons de par son tissage épais. Elle se porte de façon plutôt décontractée avec son aspect brut et mat: sous un pull en laine à col rond en hiver, sur un chino en été ou ouverte sur un tee-shirt et un short pendant les vacances. Elle se décline sur de multiples coloris. Résistante, facile d’entretien, respirante, douce, c’est la chemise casual par excellence.

On peut aussi l’adapter à des tenues plus formelles en choisissant une couleur pâle et en l’associant à un costume et une cravate unie.

Poids minimum pour une belle qualité : 120g/m2 à 250g/m2

 

La popeline

 

Histoire de la popeline

Anciennement appelée « papeline », la popeline apparaît au XVème siècle en France à Avignon, la cité des Papes. Elle provient d’un mélange de laine et de soie et est à l’origine utilisée pour recouvrir les meubles.

 

Le tissage de la popeline

Le tissage de la popeline, issu de l’armure toile, se faisait à partir d’un fil de trame épais en laine et d’un fil de chaîne en soie. Aujourd’hui, le fil de trame épais est tissé avec des fils de chaîne fins et deux fois plus nombreux de même couleur, ce qui donne un aspect dense et durable au tissu. C’est le tissage classique, le plus utilisé. Très serré, il est de très belle qualité.

Quand porte-t-on une chemise en popeline ?

De par son aspect lisse, la chemise en popeline est plus adaptée à une tenue élégante et formelle comme une réunion business, un cocktail ou un événement familial. Choisie de couleur pâle, elle se coordonne parfaitement avec un costume gris ou bleu marine, une cravate en soie et des chaussures en cuir noir ou marron. Légère, souple et facile d’entretien, elle est très douce et agréable à porter.

Poids minimum pour une belle qualité : 110g/m2 à 160g/m2

On peut également trouver des popelines d’exception entre 90g/m2 et 110g/m2 avec un fil très fin pour un tissu très doux, soyeux, de superbe qualité mais qui aura tendance à froisser rapidement. 

Le fil-à-fil

 

Histoire du fil-à-fil et tissage

Le fil-à-fil est issu d’une armure unie. C’est une popeline aux fils colorés : pour le tissage on utilise donc des fils de chaîne et de trame de couleurs différentes, avec des teintes qui contrastent.

 

Quand porte-t-on une chemise en fil-à-fil ?

Les chemises en fil-à-fil sont légères et faciles à porter. Elles sont adaptées aux saisons chaudes. Elles possèdent un aspect chiné dû à l’alternance de fils de couleur.

Poids minimum pour une belle qualité : 110g/m2 à 160g/m2 

Le twill

 

Histoire du twill

Le twill correspond à une technique de tissage mais également à un tissu réalisé avec cette technique. Celle-ci est utilisée pour fabriquer entre autres les jeans, les cravates et pochettes en soie. Elle a l’avantage de mettre les couleurs en valeur. Le nom anglais « twill » a des origines allemandes qui signifient « étoffe croisée ».

 

Le tissage "twill"

Le twill est issu d’une armure sergé. On utilise le même nombre de fils de chaîne et de trame, le fil de chaîne se décalant d’un fil de trame à chaque rang, ce qui crée un aspect de rayures obliques en escalier et des diagonales apparaissent sur le tissu.

Quand porte-t-on une chemise en twill ?

Le twill est un tissu épais, souple et facile d’entretien. Une chemise en twill se portera plus facilement en hiver de par sa texture résistante, chaude et douce. Elle fait partie des essentiels du vestiaire masculin. Peu froissable, elle s’adapte à toutes les situations : formelle avec un costume et une cravate pour une tenue business, décontractée avec un pull en laine, un jean et des boots en cuir.

 Poids minimum pour une belle qualité : 120g/m2 à 160g/m2

Le dobby

 

Histoire du dobby et tissage

Son nom est issu de la contraction de « draw boy » qui désignait l’assistant du tisserand. Le rôle du drawboy était de déformer le fil pendant le tissage afin de créer des motifs. Aujourd’hui, les métiers à tisser augmentent ou diminuent le nombre de fils de chaîne et de trame pendant le tissage pour réaliser ces motifs. On obtient un tissu soyeux qui se distingue par le raffinement de ses motifs. Sa texture alvéolée renvoie bien la lumière, ce qui permet de mettre en valeur les contrastes d’une tenue.

 

Quand porte-t-on une chemise en dobby ?

De par ses micro-motifs qui lui donnent du relief et de la subtilité, la chemise en dobby se prête aux occasions élégantes : elle est parfaite lors d’une soirée habillée avec un smoking et un nœud papillon, ou sur une tenue business avec un costume sombre et une cravate en soie.

Poids minimum pour une belle qualité : 150g/m2

Le chevron

 

Histoire du chevron et tissage

Le chevron présente un motif en équerre qui reprend la forme des arêtes de poisson selon les Ecossais. Il est issu d’une armure sergé, et est souvent tissé avec des fils de chaîne et de trame de couleurs différentes. L’alternance de la direction des fils crée un motif en zig-zag caractéristique qui donnent de la profondeur aux couleurs.

Quand porte-t-on une chemise à chevrons ?

La chemise à chevrons est souple, soyeuse et facile à repasser. Son motif en zig-zag lui apporte un style travaillé et élégant. Elle se porte facilement de façon formelle et se combine parfaitement avec un costume et une cravate. On peut également l’associer à un look plus décontracté avec un jean et une paire de sneakers.

Poids minimum pour une belle qualité : 120g/m2 à 160g/m2

Chemise L'Exception

Chemise Julie et Floriant

La flanelle

 

Histoire de la flanelle

La flanelle a des origines galloises, elle signifie « laine » car elle était au départ uniquement tissée dans cette matière. Depuis elle a évolué, et on trouve des flanelles de coton, de coton/laine ou de coton/cachemire, plus adaptées à la vie citadine, très douces, que l’on porte à même la peau.

 

Le tissage flanelle

La flanelle de laine est issue d’une armure toile avec des fils cardés donc bruts afin de lui donner un aspect duveteux. La flanelle de coton est, elle, issue d’une armure sergé : les fils sont peignés et grattés grâce à des rouleaux dotés de micro-picots tournant en sens inverse pour obtenir une plus grande douceur.

 

Quand porte-t-on une chemise en flanelle ?

La chemise en flanelle a la particularité d’être lourde et donc d’avoir un joli tombé. C’est une matière épaisse et douce qui conserve la chaleur et empêche le froid de passer, elle est particulièrement agréable à porter en hiver. Très souple et peu froissable, elle se décline sur des unis comme sur des carreaux de toutes les couleurs : tartan écossais pour un look casual, petits carreaux ou Vichy pour un style plus recherché. Unie, elle peut se porter de façon formelle sous un costume.

Poids minimum pour une belle qualité : 180g/m2

Plus le poids sera élevé, plus la flanelle sera chaude.

Le denim

 

Histoire du denim et tissage

Le denim ou « jean » est inventé à Gênes, au Moyen-Age. Il se propage ensuite dans toute l’Europe et inspire en France la création d’une autre matière fabriquée à partir d’un mélange de laine et de soie: la « serge de Nîmes » qui anglicisée, devint par la suite « denim ». Plus tard, le nouveau denim est inventé aux Etats-Unis, il est réalisé à partir d’une toile de coton bicolore obtenue grâce à l’entrelacement d’un fil de trame clair avec un fil de chaîne teinté dans un bleu naturel. Cette teinture est créée grâce à deux plantes : l’indigotier et le pastel des teinturiers. Elle est appelée « Blu du Genova », Bleu de Gênes, d’où le nom blue jeans.

Le tissage du jean et du denim diffère mais il est très serré dans les deux cas, ce qui lui confère résistance et tenue. Le jean est issu d’une armure sergé dont les fils de chaîne et de trame sont de la même couleur. Le denim est également issu d’une armure sergé mais les fils de chaîne sont indigo et les fils de trame écrus, ce qui permet d’obtenir des effets délavés.

Ces deux toiles épaisses et résistantes sont au départ réservées aux blue collar workers et aux mineurs et mécaniciens qui les apprécient pour leurs propriétés robustes. Peu à peu, elles se popularisent, se parents de détails et finitions pointus et atteignent le grand public, notamment grâce à des campagnes de publicité avec des grandes stars de l’époque (Marylin Monroe…).

Quand porte-t-on une chemise en jean ?

La chemise en denim est un indispensable du vestiaire masculin. Elle confère une allure authentique et décontractée, et se porte aussi bien en été qu’en hiver sur un jean ou un chino. Elle se décline dans des tons clairs comme plus foncés, des toiles fines comme plus épaisses. On peut également l’associer à une tenue formelle en misant sur une chemise fine et foncée, que l’on associe à une veste bleu marine et une cravate en tricot. Pour un look casual, on la porte sous un cardigan en laine, avec un chino beige ou kaki et des sneakers, ou sur un jean avec des boots en cuir.

Poids minimum pour une belle qualité : 160g/m2 à 250g/m2 (ou 6,7oz/yd2 à 10,5oz/yd2)

Le chambray

 

Histoire du chambray et tissage

Le chambray naît dans le nord de la France, dans la ville de Cambrai au XVIIème siècle. Il est issu d’une technique de tissage appelée batiste, qui permet de créer une toile de lin plus fine et de lui donner une surface glacée en la passant entre deux rouleaux.

Le chambray émigre aux Etats-Unis où il est renouvelé au XIXème siècle. Il est alors tissé à partir d’un fil de chaîne de couleur indigo et d’un fil de trame blanc, sur une armure toile. Il est différent du denim car il n’a ni envers ni endroit, est plus léger et plus doux et possède un aspect plus ou moins régulier.

  

Quand porte-t-on une chemise en chambray ?

Le chambray est un tissu léger avec un tombé souple et un aspect brut. Il est très apprécié en été car il permet à la peau de respirer. La chemise en chambray se porte de façon décontractée sur un chino ou un short. Elle peut être fermée comme ouverte sur un tee-shirt blanc. On l’associe à des couleurs qui tranchent pour la mettre en valeur. Le fil de chaîne indigo peut être remplacé par un fil d’une autre couleur pour plus de fantaisie et un look toujours plus estival.

Poids minimum pour une belle qualité : 100g/m2 à 200g/m2

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)

Première manche Guide des tailles

cm
in
En cas de doute, prenez la taille supérieure.
Size Cm POITRINE TAILLE LONGUEUR CARRURE MANCHES
XS 36 97 83.5 73 43.8 62.5
37 101 87.5 74 44.8 63.5
S 38 105 92 75 45.8 64
39 109 96.5 76 46.8 65
M 40 113 100.5 77 47.8 66
L 41 117 104.5 78 48.8 67
XL 42 121 108.5 78 48.8 67

Afficher/cacher

Tailles décontractées

Size Cm POITRINE TAILLE LONGUEUR CARRURE MANCHES
XS 36 97 83.5 70 43.8 62.5
37 101 87.5 71 44.8 63.5
S 38 105 92 72 45.8 64
39 109 96.5 74 46.8 65
M 40 113 100.5 75 47.8 66
L 41 117 104.5 76 48.8 67
XL 42 121 108.5 76 49.8 67
Trouver ma taille Donnez-nous vos mensurations et laissez-nous vous suggérer votre taille Première Manche
cm
kg
cm

Merci de remplir tous les champs

Votre taille de chemise est:37

Votre taille est enregistrée !

Mon panier (0)

Livraison
€0.00 Total